L’Internet oblige les seniors à retourner à l’école

L’Internet entre insidieusement dans nos vies. Il évolue et il se transforme en permanence. Dans quelques années, le réseau téléphonique ordinaire disparaître. Depuis la cuisine et le jardin, ou même pour la gestion de la forêt, l’Internet concerne tous les sujets d’hier et d’aujourd’hui. Les terminaux informatiques vont devenir si répandus que demain, ils seront indispensables pour gérer le réfrigérateur, la télévision numérique, pour garer la voiture, pour conduire un drone ou une tondeuse à gazon. Les seniors doivent rester en contact et en harmonie avec les générations plus jeunes. Et comme les progrès de la technologie sont rapides, il leur faut essayer de prendre le train en mouvement pour ne pas se couper du monde.

Un certain nombre d’entre eux ont signalé leur curiosité pour ces toutes nouvelles merveilles et se sont déclarés intéressés à mieux connaître l’Internet. Pour cela, il leur faut, encore une fois, faire l’effort d’apprendre une nouvelle technologie. Il leur faut rester curieux et s’appliquer à apprendre à leur propre rythme en fonction de ce qu’ils voudront développer. Mais ces nouvelles technologies sont délicates à manœuvrer et le matériel est fragile. De plus, l’Internet n’est pas sécurisé et il faut bien l’avouer aussi, les seniors sont vulnérables face à aux pirates indélicats. Les pièges sont nombreux.

Il n’existe pas dans le commerce de support de formation réellement bien adapté pour aider les seniors à ces technologies de la communication et de l’information (TIC), car le mouvement d’innovation est rapide et la concurrence a conduit les industriels à créer des modèles différents et éphémères. Le vocabulaire  repose sur des termes anglais dans lesquels les noms des marques se mélangent aux termes techniques. La présence active d’un accompagnant, également expert en dépannage multi marque, est nécessaire. En cherchant à les aider, le risque est grand de les décevoir, malgré la bonne volonté. Tout le monde débute dans cette aventure !

Cependant, avec de la patience de part et d’autre, les obstacles peuvent être vaincus et les clés du mode opératoire pour maîtriser les deux ou trois applications majeures de l’Internet qui intéressent les seniors peuvent être acquises et mémorisées. Cette nécessaire rencontre inter générationnelle entre apprenants et accompagnants suppose un parcours associant la connaissance du vocabulaire nécessaire et le respect d’une méthode d’approche progressive adaptée aux questions et réactions.

La progression suppose la maîtrise du curseur avec la souris ou la surface sensible pour lancer les commandes informatiques. Il faut maîtriser les touches les plus importantes du clavier (copier, coller, supprimer, valider, enregistrer), savoir agrandir un texte pour en faciliter la lecture, maîtriser le logiciel de traitement de texte, utiliser l’explorateur de fichiers et la messagerie (avec ou sans pièces jointes), puis enfin surfer sur Internet et savoir organiser les résultats de sa pêche à l’info. Que de choses nouvelles à acquérir !

Au total, poser la fibre optique est simple. Mais ouvrir les trésors de l’Internet aux seniors suppose une aide personnalisée soutenue qui doit être bien organisée ! La « Silver Economy » mérite cet effort, non seulement par la part et le potentiel marchand que représente cette population, mais aussi parce que le progrès des technologies ne doit laisser personne sur le bord du chemin. Les seniors doivent avoir leur part dans le potentiel de progrès que représente le numérique.

Bonnes lectures sur le site du Smart-Webzine et à bientôt

Daniel BATTU

Rédacteur en chef

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -