Normes officielles et normes propriétaires pour l’IoT

Poussée par des industriels dynamiques et ambitieux, la technologie de l’Internet des Objets à basse consommation et à longue portée radioélectrique (LPWA) a fait récemment l’objet d’annonces successives. La GSMA vient d’approuver, ainsi que le 3GPP, la normalisation de trois technologies LPWA de l’IoT, qui sont :

1 – Une nouvelle technologie appelée IoT à bande étroite (NB-IoT) qui peut utiliser à la fois le spectre des réseaux cellulaires 2G et 4G pour offrir une performance sûre, fiable et robuste. La spécification NB-IdO fait partie de la version 13 du LTE-A Pro (spectre avec licence). Cela signifie que les technologies NB-IdO, qui comprennent eMTC et EC-GSM-IdO (2G), sont maintenant totalement définies et que toute modification ou ajustements supplémentaires à la norme devront lui être entièrement compatibles.

2 – La technologie EC-GSM-IoT, qui est adaptée aux réseaux 2G préexistants ;

3 – La technologie LTE MTC Cat-M1, liée au LTE (4G).

Les réseaux LPWAN sont conçus pour les applications M2M ayant des faibles débits de données, nécessitant des autonomies d’alimentation de longue durée et fonctionnant sans surveillance pendant de longues périodes, souvent sur des sites distants. Ces réseaux seront utilisés pour une large gamme d’applications comme le suivi des objets industriels, le contrôle de la sécurité, les compteurs d’eau et de gaz, les réseaux intelligents, le stationnement urbain, les distributeurs et l’éclairage urbain.

Il existe une quinzaine de propositions techniques LPWA, dont certaines ont été conçues pour des cas d’utilisation différents de ce qu’envisage le NB-IdO, par exemple lorsque le flux de données en liaison descendante n’est pas nécessaire. Pour l’IdO, le choix de la liaison radio implique des compromis entre des caractéristiques contradictoires, mettant en jeu la capacité, la gamme de fréquences avec ou sans licence, la fiabilité, la durée de vie de la batterie, le coût et l’exclusivité par rapport à des systèmes normalisés.

On remarque que le NB-IdO est l’une des rares technologies WAN de faible puissance en compétition capable de devenir la norme préférentielle dans le domaine de la connectivité sans fil pour l’Internet des Objets, susceptible d’atteindre plus de 50 % du marché de l’IoT, car elle utilise des fréquences placées dans le spectre sous licence. D’autres solutions propriétaires alternatives, comme Ingenu, SIGFOX et LoRa, sont également intéressantes et participent à la compétition. Voir aussi www.abiresearch.com/ www.microwave-eetimes.com/  www.3gpp.org/ www.gsma.com/  http://telecoms.com/

 

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -