A propos du risque de fragmentation de la 5G avant son déploiement

On se souvient que la fragmentation de la 4G a ouvert plusieurs difficultés. Des spécifications et des modèles de réalisation différents ont augmenté les coûts afin de répondre aux demandes des marchés individuels. Ceci a compliqué et ralenti la progression de 4G. Pour ce qui concerne la 5G, un risque de fragmentation commence à apparaître.

Deux compagnies ont pris d’assaut l’industrie en termes de développement mondial de la 5G; Verizon et KT. Ces deux organisations ont développé des groupes de spécifications allant au-delà du nécessaire en normalisation internationale. Les fournisseurs doivent répondre aux exigences de Verizon et KT, en opposition à tout ce qui peut être respecté par toute l’industrie. Ce risque de fragmentation de la 5G n’est pas passé inaperçu.

Les entreprises qui cherchent à rattraper leur retard, comme Ericsson, tentent de combler cette fragmentation en soulignant l’importance des normes internationalisées. D’autre part, Qualcomm est un acteur qui a aussi stimulé la normalisation internationale avec le lancement de Snapdragon X50 5G Modem.

L’objectif de récupérer des revenus d’un dossier où la normalisation a unifié le marché mondial n’est pas compatible avec la division de la technologie par des contraintes normatives inutiles, car cette attitude est dommageable pour l’industrie à long terme.

En effet, si des spécifications peuvent être rédigées pour le bénéfice des marchés américain et coréen, il viendra un temps où les Chinois pourront écrire leurs propres spécifications. Compte tenu de la puissance financière du pays et du potentiel de mise en œuvre de la 5G, c’est une possibilité. Jusqu’ici, le travail de normalisation internationale n’a jamais été de viser à obtenir des spécifications qui soient liées à un exploitant ou à une région.

Il faut cependant rester optimiste quant aux niveaux de coopération sur la scène internationale. Cela dit, le risque existe toujours et il pourrait devenir un point important dans les travaux de la 5G. Voir aussi http://telecoms.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -