Carte à puce et compétition internationale

L’industrie de la carte à puce fait appel à de hautes technologies qui nécessitent des investissements croissants ainsi qu’une politique d’innovation permanente, afin d’améliorer constamment la qualité et la sécurité de ses produits et services. L’Association française des fabricants et personnalisateurs de cartes (AFPC) tire la sonnette d’alarme à l’occasion de la publication de l’index 2013 sur l’évolution des coûts de production des cartes en France. L’AFPC regroupe une vingtaine de sociétés du secteur de la carte intervenant dans la fabrication du support (carte plastique), l’encartage des microcircuits, et la personnalisation pour les applications (bancaires et autres). L’AFPC est née de la nécessité de maîtriser l’ensemble des procédés, certains d’entre eux à la pointe de l’innovation technologique, visant à garantir la fiabilité optimale de la carte. Les augmentations des coûts de production en France entre 2011 et 2012 sont imputables essentiellement à l’inflation des coûts de main-d’œuvre qui représentent 60% à 70% du coût global, selon l’AFPC. L’augmentation annuelle de l’index 2013 s’établit autour de 2 % pour les cartes à puce et les cartes à piste magnétique. La fabrication d’une carte nécessite une quinzaine d’opérations et beaucoup de manipulations. Selon l’AFPC, la filière française de la carte à puce compte une centaine d’acteurs, dont trois parmi les cinq leaders mondiaux : Gemalto, Oberthur et Morpho (du groupe Safran), les deux autres leaders étant l’allemand Giescke & Devrient et le chinois Watchdata. La filière emploie 35 000 emplois dans le monde et réalise 70% des 7 milliards d’euros de chiffre d’affaires généré par l’industrie de la carte dans le monde. Elle conserve encore une présence forte en France avec 10 000 emplois directs, dont 3 000 chez Gemplus, 2 000 chez Oberthur et 2 000 chez Morpho. Confrontée à une concurrence de la part des fabricants asiatiques, la filière française de la carte à puce peine à maintenir sa compétitivité. Le risque de délocalisation de la production est réel. Pour en savoir plus, voir :

www.afpc-cartes.com/

www.usinenouvelle.com/

http://fr.finance.yahoo.com/actualites/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -