Cartes d’identité électronique incomplètes

Après plusieurs semaines de controverses, l’Autorité d’identification nationale gérée par l’Etat de Tanzanie (NIDA, National Identification Authority) a reconnu que les signatures des titulaires manquaient sur les nouvelles cartes d’identité électroniques récemment fabriquées. En conséquence, il convenait de refaire de nouvelles cartes d’identité avec les signatures manuscrites visibles. Cet aménagement est nécessaire pour assurer la transition entre les deux procédés.

Les nouvelles cartes d’identité reposent sur le procédé d’authentification biométrique par les empreintes digitales mémorisée sur une puce électronique sans contact. Cette carte à puce sans contact dispose de circuits intégrés embarqués qui stockent des données importantes et peuvent être utilisées pour de multiples applications. Les nouvelles cartes d’identité nationales auront la signature du titulaire de la carte à l’avant et la signature du directeur général du NIDA à l’arrière de la carte.

Les cartes d’identité controversées étant imparfaites, il convient de ne rappeler que 2,5 millions de cartes ID, car toutes les cartes n’ont pas encore été fabriquées. Voir aussi www.ippmedia.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -