Comment réussir un site Internet

Dunod site web 2016-9782100738861-001-TSous le titre « 60 règles d’or pour réussir son site web », J-M Hardy et J. Léo Lesage ont réédité leur exploit de 2013, qui vise à aider les gestionnaires de sites Internet à réussir leur projet de réalisation sur le plan du marketing. Ce second ouvrage, édité aussi chez Dunod) enrichit et réactualise les propos du précédent et il rendra sans doute service à bien des personnes qui entreprennent la démarche d’ouvrir une fenêtre sur le monde numérique dans un but de dissémination de connaissances ou de savoir-faire ou de ventes de produits ou de services à la cantonade. La construction d’un outil de vente relève d’un art qui n’appartient qu’aux experts et sur ce plan, l’ouvrage est sans faille et répond à son objectif.

En réalité, comme chaque livre édité correspond à une frange du savoir commun, pour traiter complètement d’un thème déterminé, il faudrait imaginer plusieurs couches de savoirs superposés, multipliant les angles d’attaque du thème concerné afin de nourrir les différents métiers ou formations s’intéressant au thème. Pour nous, techniciens de réseau, l’Internet n’est pas fait que de systèmes de messagerie ou de systèmes de vente en ligne. Certains sites ne sont que des vitrines muettes de sociétés qui ont édifié des façades artistiques vantant leurs mérites et leur originalité. D’autres se consacrent à la presse en ligne, au e-commerce, à la diffusion d’idées, etc. Certains sites visent la rentabilité, d’autres se restreignent au minimum des efforts demandés par le contrat qu’elles ont signé avec la Commission européenne. Les motivations de création de sites sont très diverses et chaque année voit une évolution des tendances observées. Et l’Internet est un réseau qui se transforme tous les jours !

En mai 2016, il était recensé près d’un milliard de noms affectés à des sites Internet sur lesquels près de 100 millions seulement correspondraient à des sites réellement actifs. Cet ensemble est opérationnel sur le plan mondial pour le bonheur de 4,3 milliards d’Internautes (dont probablement environ 50 % utilisent des terminaux mobiles de marques et de profils différents). Les chiffres relatifs à cette énorme toile de communications affolent un peu les utilisateurs, car la distribution des connexions est très déséquilibrée. Un très petit nombre de sites recueillent un grand nombre d’appels et réciproquement, un grand nombre de sites se partagent des trafics faibles, voire, très faibles. Le mérite de l’intelligence des moteurs de recherche permet fort heureusement de répondre, mais de façon imparfaite, aux requêtes des utilisateurs de la Toile. La construction de chaque site doit s’adapter à l’intelligence artificielle contenue dans le moteur de recherche et il appartient au logiciel CMS (système de gestion de contenu) utilisé par le site d’assurer la convergence de l’un et de l’autre. Là aussi, les normes techniques ne font pas tout et un trop grand nombre de systèmes et de variantes sont utilisées, ce qui ne facilite pas toujours l’ergonomie de l’Internet. Le moteur de recherche utilisé (Google, par exemple) s’efforce de fournir, dans l’environnement du demandeur, les meilleures réponses possibles aux questions posées par l’Internaute (compte tenu des appels précédents), car la lecture de la publicité associée finance le service fourni.

Compte tenu de toutes ces contraintes, le créateur de site Internet doit s’adapter aux règles implicites du réseau et l’ouvrage cité ci-dessus répond avec bonheur à cette problématique. Avec ces 60 règles d’or (et pas une de plus), le créateur de site Internet va pouvoir se faire de l’argent ! www.dunod.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -