FaceBook et les pirates informatiques

Par leur collaboration mutuelle, le FBI et Facebook ont mis un terme aux agissements du réseau de pirates informatiques Butterfly. Ce dernier avait détourné la somme de 850 millions de dollars en escroqueries diverses en piratant environ 11 millions de membres de FaceBook, entre 2010 et 2012. Le piratage consistait à collecter des informations sur les comptes en banques et les cartes de crédit des Internautes. Le FBI, l’agence spécialisée dans la délinquance Internet anglaise et FaceBook ont remonté la piste du réseau et ont décelé les failles, et identifié les attaquants et leurs victimes. Une dizaine d’arrestations ont eu lieu au Royaume-Uni, en Bosnie, en Croatie, en Macédoine, en Nouvelle-Zélande, au Pérou et aux États-Unis. De la même façon, Microsoft avait participé à la neutralisation du réseau de pirates Zeus (13 millions de machines infectées et vol de 100 millions de dollars). Facebook disposerait d’un parc d’un milliard d’utilisateurs actifs. Il procède actuellement au lancement d’un service payant à 7 dollars pour améliorer la visibilité de ses adhérents. Sans doute, par la même occasion, le réseau social le plus grand du monde sera désormais mieux protégé !

www.facebook.com/

 

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -