La reconnaissance faciale vue par Bruxelles

Selon les conclusions exprimées par un groupe de travail spécialisé de la Commission européenne, la pratique des logiciels de reconnaissance faciale sur Internet doit respecter un certain nombre de principes. L’usage de plus en plus fréquent sur les réseaux sociaux et sur Internet des images des personnes doit être encadré par des règles respectant la vie privée et le droit des personnes à disposer de leur propre image. L’usage de logiciels associés à la reconnaissance faciale ne peut être exercé sur Internet qu’avec l’autorisation des ayants-droits et le téléchargement de portraits de personnes sur Internet doit recueillir l’assentiment express de celles-ci (article 29 du Groupe de travail chargé de l’étude sur la protection des données personnelles). Il existe cependant des exceptions à ces mesures. Les règles énoncées par le Groupe de travail visent essentiellement à éviter que ne se constituent des banques de données d’images « identitaires » dont la gestion, par de simples étiquettes codées, échapperaient aux personnes concernées.

http://www.eu-forum.org/home/item/51-eu-privacy-watchdog-sets-out-facial-recognition-principles/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -