Les postiers aident à retrouver les vélos volés

Bpost, également connue sous le nom de « Belgian Post Group », distribue le courrier dans toute la Belgique. Ces dernières années, l’entreprise a élargi le rôle de ses agents en leur confiant la charge de services qui aident les communautés.

Des facteurs aident la police belge à localiser les vélos manquants ou volés dans le cadre de leurs tournées quotidiennes et ils utilisent pour cela la technologie d’identification par radiofréquence, un lecteur RFID étant associé à un PDA avec fonction GPS réalisé par Technology Solutions Ltd. Le service, connu sous le nom CycloSafe, est ouvert dans quatre villes (Bruxelles, Bruges, Gand et Louvain) et sera étendu à long terme à la plupart des communes belges. Le système permet de retrouver la bicyclette volée ou empruntée et de la restituer à son propriétaire, grâce à un terminal lecteur TSL 1128 Bluetooth UHF RFID et au numéro d’identification de l’étiquette du vélo.

Bpost a mis au point cette solution avec la société belge Zetes. Les bicyclettes et les motos abonnées au service portent une étiquette RFID passive à droite et à gauche du cadre. Le facteur peut passer devant un ou plusieurs vélos à une distance de 1 à 2 mètres, de sorte que toutes les étiquettes soient lues sans ralentir. Zetes a choisi l’étiquette RFID de Confidex pour le dispositif de CycloSafe, car elle est lisible à 1,5 mètre de distance, même lorsqu’elle est fixée à un cadre de vélo. Le lecteur est alimenté par une batterie rechargeable, en rapport avec la durée de la tournée du facteur.

A la transmission des informations collectées, le logiciel Zetes relève les étiquettes correspondantes aux vélos volés ou manquants et transmet ces données à la police locale. La police peut décider d’enquêter ou de transmettre les données au propriétaire. Voir aussi https://cyclosafe.bpost.be/
www.rfidjournal.com/  www.zetes.be/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -