Implants corporels RFID en guise de carte d’identité

00 - RFID - 3CF51F2200000578-4203148-The_chips_used_at_NewFusion_which_cost_around_100_each_about_85_-a-19_1486556325488Il ne s’agit pas de science-fiction. Les employés d’une entreprise de marketing belge ont la possibilité de se faire implanter des micropuces dans leur corps à des fins d’identification personnelle.

Les puces contiennent des informations personnelles et donnent accès aux systèmes informatiques associés au serveur de l’entreprise, afin de remplacer les cartes d’identité existantes. Ces dispositifs soulèvent des controverses sur la sécurité personnelle, sur le plan de liberté individuelle, le système permettant de suivre les déplacements des personnes.

NewFusion, société belge de marketing, propose à ses employés l’implantation d’une puce RFID. Ces puces d’identification par radiofréquence (RFID) sont de la taille d’un grain de riz et stockent des informations de sécurité personnelle qui peuvent être transmises sur de courtes distances au moyen de récepteurs spéciaux.

Les puces RFID sont employées dans les cartes sans contact, y compris les cartes bancaires et le système Oyster qui est utilisé par plus de 10 millions de personnes pour le paiement des transports publics à Londres. Ces puces sont également semblables à celles implantées chez les animaux de compagnie à des fins de contrôle.

Les puces proposées par NewFusion coûtent environ € 100 chacun (£ 85 ou $ 106) et sont insérés entre le pouce et l’index. Un nombre croissant de personnes et d’entreprises choisissent d’adopter la pratique, connue sous le nom de « biohacking ». Les kits d’implants peuvent être achetés en ligne, et comprennent un injecteur stérile avec une puce préchargée et une gaze stérile. Les puces peuvent être utilisées pour une gamme d’applications, de permettre l’accès aux propriétés d’enregistrement dans les ordinateurs ou même de démarrer des véhicules à moteur.

On estime à 10.000 personnes à travers le monde utilisant la technologie de micropuce à l’intérieur de leur corps. NewFusion n’est pas la première entreprise à offrir des implants RFID à son personnel. En 2015, une entreprise suédoise a utilisé ce procédé pour le contrôle de la photocopieuse, l’accès au restaurant d’entreprise et pour la sécurité des accès. Voir aussi http://themissouriinjuryblog.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -