La Poste française ouvre l’Académie de l’IoT

Le programme d’accélération des projets IoT, appelé « French IoT », lancé par La Poste en 2015, se prolonge cette année avec l’association de quatre grands groupes industriels et l’intégration de 16 jeunes sociétés à l’Académie « IoT ». Sur 450 jeunes sociétés innovantes, la Poste française n’en a retenu qu’une centaine, donnant lieu à la signature de 65 partenariats. La Poste ne finance pas directement ces sociétés, mais leur fournit du conseil, du réseau, de la visibilité, et leur offre un terrain d’expérimentations dans les régions françaises.

Seize jeunes sociétés dynamiques intègreront « l’IoT academy » à l’automne 2016, avec un accompagnement renforcé jusqu’à l’événement américain du CES 2017. Les autres bénéficieront d’un suivi au sein de la communauté French IoT. La Poste veut ainsi faire émerger un écosystème dynamique de sociétés françaises de l’IoT, pour bâtir des services innovants. L’enjeu consiste à passer de la théorie de l’internet des objets à un internet des services de proximité. Quatre catégories sont ouvertes: smart home / smart city, santé, commerce connecté / distribution et services aux entreprises. Toutes sont parrainées par une entreprise du secteur : respectivement BNP Paribas Real Estate, Malakoff-Mederic, Boulanger et le groupe Derichebourg. La Poste entend jouer le rôle de trait d’union entre objets, services et usagers, notamment au sein de son « hub numérique », qui devrait être ouvert au grand public dans les prochains mois. Voir également www.derichebourg-multiservices.com/  www.usine-digitale.fr/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -