La spécificité de l’Internet des Objets réclame des experts qualifiés

L’Internet des Objets (IdO) englobe une gamme très diversifiée d’appareils et des flux de communications, dont beaucoup sont des communications machine à machine (M2M). Le bureau d’études Gartner définit l’IdO comme un réseau qui contient la technologie embarquée permettant aux objets de communiquer et d’interagir en fonction de leurs états internes ou de l’environnement externe.

Le nombre de possibilités offertes par l’IdO à long terme est énorme, tant en fabrication, déploiement, activation, analyse et gestion de millions d’appareils, qu’en possibilités d’analyse liés à des flux massifs d’informations en temps réel. L’importance économique de l’IdO peut être évaluée à 25 fois celle du marché cellulaire actuel. Certes, le trafic est minime aujourd’hui et les exploitants mobiles l’acheminent sur des artères en fonction de la disponibilité, sans en soupçonner l’évolution future.

Une grande partie de la valeur de l’IdO réside dans l’agrégation de données, le traitement des données et les activités de prise de décision qui utilisent les flux de données provenant de ces objets. Les responsables informatiques sont placés à la source des nouvelles idées technologiques de l’entreprise. Ils peuvent utiliser leur perspicacité pour évaluer comment ces nouveaux développements pourront bénéficier pour réduire les coûts d’exploitation, ou pour créer de nouvelles sources de revenus et des opportunités de valeur.

L’IdO est un secteur d’activités émergentes qui se caractérise par une grande ampleur et une forte diversité. Son développement est susceptible, selon la MIT Sloan Review, de faire croître le PNB mondial de 50 % en vingt ans. Si la téléphonie mobile joue un rôle important dans la connectivité et la diffusion des nouveaux services, cependant, ce ne seront pas les exploitants de réseau mobile qui pourront assurer les connexions à succès nécessaires à l’IdO. Les connexions M2M ne sont pas comparables à des communications mobiles, car elles ne sont pas symétriques. De plus, ces connexions M2M vont devoir être exploitées en permanence pendant une quinzaine d’années avec un taux élevé de disponibilité. L’IdO réclame de nouveaux plans de marketing et de nouveaux fournisseurs de services spécialisés dans ce marché. Pour en savoir plus, voir www.neul.com/

http://cellular-news.com/  et www.telecoms.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -