L’avenir sourit à la biométrie

Dans son rapport intitulé « Sensors for Biometry and Recognition 2016 », l’Institut d’études Yole Développement estime que les technologies d’empreintes digitales dominantes évolueront progressivement vers des solutions multimodales. La conclusion la plus importante souligne que le secteur des applications smartphone constitue le moteur majeur du développement de la biométrie à près de 66% du marché total de la biométrie. La biométrie pour le consommateur bénéficiera sans doute d’une croissance de l’ordre de 10% de 2016 à 2021, selon les analystes de Yole.

Selon Yole, 525 millions d’unités de capteurs auraient été vendues en 2015 et ce chiffre devrait atteindre 1.500 millions d’unités d’ici à 2021. A côté de la détection des empreintes digitales pour le déverrouillage et le paiement mobile, il faut compter avec les technologies de reconnaissance visuelle pour la sécurité basées sur les images combinées de l’œil et du visage. En outre, les assistants vocaux développés par Amazon et Google mettent en jeu des modules de reconnaissance vocale enregistrée.

Les performances des futurs capteurs disposant d’un SNR (rapport signal sur bruit) élevé et de mémoires de comportement vont modifier le marché. Des applications émergentes potentielles émergent dans le bâtiment ou le secteur automobile, assurant la détection et l’identification des personnes grâce à des capteurs d’empreintes digitales flexibles disposés sur la poignée de porte ou sur le volant.

En ce qui concerne le marché de la sécurité, la Chine, l’Afrique, l’Inde et l’Amérique du Sud sont les nouveaux filons du marché des lecteurs biométriques. Visitez Yole Développement sur www.yole.fr www.electronics-eetimes.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -