Le M2M se connecte à l’automobile

L’association des opérateurs mobiles, la GSMA, vient d’annoncer que des constructeurs automobiles ont adopté les spécifications relatives aux cartes SIM embarquées. Plus d’un vingtaine d’industriels de l’automobile, dont General Motors, Jaguar Land Rover, Renault Nissan, Scania et Volvo ont lancé des solutions basées sur la spécification Embedded SIM de la GSMA. L’adoption de ces normes va permettre le changement d’exploitant de réseau à distance, en régional ou en national, sans changer de carte à bord des véhicules connectés.

Des solutions commerciales sont déjà mises sur le marché, notamment chez Orange, Vodafone, Telefonica ou Deutsch Telekom, pour permettre le développement de la voiture connectée. En adoptant une spécification commune, la GSMA élargit le marché, mais ceci n’est pas nécessairement du goût des exploitants de réseau.

L’Union européenne souhaiterait que des voitures connectées puissent circuler sur les routes dès 2019. Un consensus total sur les normes européennes M2M entre les exploitants de réseau et les constructeurs permettrait d’éviter la fragmentation du marché, en terme de connectivité, de temps de latence, de sécurité des données et de connections. Le point sur cette convergence des normes est attendu la semaine prochaine à l’occasion du Congrès de la GSMA à Barcelone.

Une solution globale devrait faciliter la fourniture d’une gamme de services dans les véhicules, comme l’info-divertissement, la navigation en temps réel, les services d’assurance et de dépannage, ainsi que la télématique et les diagnostics à distance. Les normes devraient également permettre de connexions rapides des véhicules avec les opérateurs locaux, quel que soit le lieu de fabrication des voitures. L’adoption d’une spécification interopérable réduira la fragmentation et aidera l’industrie à tirer profit de l’Internet des objets, un marché estimé à 1100 milliards de dollars d’ici 2020 selon Machina Research.

Le marché de la voiture connectée devrait connaître une croissance exponentielle. Le cabinet d’études Gartner prévoit qu’un véhicule sur cinq disposera en 2020 d’une connexion à un réseau sans fil, soit un potentiel de plus de 250 millions de véhicules connectés en service. Le nombre total de connexions annuelles pour la voiture connectée devrait atteindre les 700 millions en 2020. Le cabinet d’analyse Berg Insight évalue à 15 millions le nombre de systèmes télématiques embarqués dans les véhicules d’ici 2020. Voir également www.usinenouvelle.com/  www.gsma.com/  www.usine-digitale.fr/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -