Les paiements en restauration rapide

La vie d’aujourd’hui impose de manger vite et de régler la facture aussi rapidement. Une revue spécialisée vient d’achever une enquête qui montre à ce propos que tous les modes de paiement rapides sont possibles, à la condition qu’ils soient efficaces.

La sandwicherie Subway s’est associée avec Paydiant pour mettre en place l’application mobile de portefeuille électronique sur Cloud. L’application permet les paiements en mobilité, les tickets de fidélité et les offres spéciales. Un téléphone intelligent scanne un code QR au point de vente de Subway pour effectuer le paiement. L’application permet le paiement par carte. Elle dispose d’une interface utilisateur améliorée avec un menu personnalisable.

Pendant un an, le fabricant de hamburger de l’Ohio Wendy’s a testé le paiement mobile et il est prêt à étendre la pratique de celui-ci à ses quelque 5800 succursales des États-Unis. La méthode de paiement implique l’utilisation d’une application smartphone avec un code à six chiffres à fournir à la caisse. Cette chaîne de restauration rapide cible le segment le plus jeune, celui des clients obsédés par le smartphone obsédé. L’application indique la quantité de calories liées à la commande, et fournit aussi les informations relatives aux rabais et aux coupons.

Taco Bell, société basée en Californie, propose une application smartphone pour la commande et le paiement. La carte de crédit et les cartes-cadeaux sont acceptées. A la sortie, Taco Bell fournit une estimation à la clientèle de la livraison au domicile de la clientèle sur la base des indications GPS.

McDonalds Delivery 1711, le service de la restauration à service rapide en Thaïlande, utilise un service de paiement mobile développé par Swiff en collaboration avec AEON Thana Sinsap Ltd. Le système, qui utilise les cartes de crédit, est le premier de son genre en Thaïlande. En France, McDonalds a développé un système de paiement mobile en collaboration avec Airta, une société spécialisée dans les paiements POS. Le système de paiement mobile offre la fonction GOMCDO qui permet de commander avant d’arriver au restaurant et de payer en « un seul clic», compatible avec les cartes de crédit de paiement ainsi que PayPal. La fonction, intégrée dans l’application de commande, fournit des codes QR avec codes à 6 chiffres qui utilisable au point de vente pour finaliser les transactions.

Burger King, la deuxième plus grande chaîne de hamburgers par le nombre de magasins, dispose d’une application permettant aux clients de payer en utilisant leur smartphone Whoppers. Ce service de paiement original est en fonction sur 7 000 sites aux États-Unis. L’application délivre des coupons et indique la valeur nutritive. Pour les paiements, les utilisateurs indiquent la valeur sur une carte virtuelle de l’application. Burger King envisage la possibilité de passer des commandes par smartphone et de venir chercher les plats plus tard.

Le géant de la restauration rapide KFC en partenariat avec Airtag, a créé une application iPhone pour les paiements mobiles dans ses magasins britanniques et irlandais. L’application, appelée KFC Fast Track, offre une expérience de commande transparente, une fonction de géolocalisation pour trouver la boutique KFC la plus proche et prévenir de la livraison ainsi en ce qui concerne l’ordre. L’application dispose également d’enregistrement mobile en cas de rappel en magasin et d’un compte client aussi. KFC a également élargi l’application de Fast Track afin d’inclure PayPal comme moyen de paiement au Royaume-Uni et en Irlande.

La chaîne de livraison de pizza Domino Pizza a intégré Google Wallet dans son application Android. Cela permet aux utilisateurs d’applications de passer leur commande en ligne en utilisant le service de portefeuille numérique. Google Wallet permet à l’utilisateur de stocker des cartes de débit, des cartes de crédit et des cartes de fidélité. Les livraisons des pizzas après commande en ligne sont possibles en utilisant le portail de paiement rapide.

En Finlande, la chaîne de livraison de pizza Pizza Hut, en partenariat avec Sonera Inc. testent le système mobile de paiement de Sonera pour permettre aux clients de payer leurs repas par téléphone portable dans tous les points de vente Pizza Hut. Les données du client sont stockées sur le serveur de Sonera et accessibles lors des demandes de paiement par les commerçants à Pizza Hut. Les paiements mobiles sont facturés sur les cartes de crédit enregistrées sur le serveur et la plate-forme WAP SMS est utilisée pour la confirmation de paiement en utilisant les codes.

Le restaurant de service rapide Chipotle, connue pour ses Burritos, a investi 10 millions de dollars pour associer le paiement mobile à son application qui a atteint maintenant plus de 3 millions de téléchargements. Le système de paiement intégré utilise soit le code à barres comme le fait Starbucks, soit Bluetooth. Chipotle vise à améliorer sa technologie de réseau et à fournir une plate-forme d’applications unique pour la commande ainsi que le paiement. Déjà un public nombreux utilise la nouvelle fonctionnalité de paiement et une application publique sera bientôt annoncée.

Le restaurant de service rapide Chick-Fil-A a ouvert son application de paiement mobile en Décembre 2013 dans six États américains. L’application fournit une interface utilisateur avec des images et le menu complet. Les clients ont la possibilité de choisir la façon d’être servi et pour les paiements, les informations relatives à la carte de crédit sont stockées de façon à accélérer les commandes. L’application fournit également une fonction de vérification et d’alerte au moment de la remise au client du plateau repas.

La chaîne alimentaire canadienne Tim Hortons a adapté ses applications mobiles à l’Iphone, Android et Blackberry afin d’y inclure les fonctionnalités de paiement. L’application fournit une  » Carte Tim  » qui peut être reliée aux cartes de paiement. L’application pour les appareils Apple sous iOS 6.0 ou version ultérieure et appareils Android version 4.0 est en cours d’exécution. La technologie de lecture de codes barres pourra aussi être utilisée. L’application basée sur Blackberry utilise la technologie NFC de paiement sans contact.

La chaîne alimentaire Dunkin Donuts a son application mobile dédiée pour Iphone et pour les appareils Android. L’application fournit une carte virtuelle Dunkin Donuts qui peut être soit reliée à une carte physique Dunkin Donuts ou à une carte de crédit réelle. L’application est compatible avec les paiements PayPal. Lors de la commande, l’application génère un code QR utilisé par l’employé pour confirmer le paiement. Le système de paiement mobile est disponible dans 7 000 magasins américains. L’application fournit également le transfert de cartes-cadeaux pour une valeur pouvant atteindre jusqu’à 100 dollars.

La chaîne de café Starbucks dispose d’une application mobile utilisée par environ 10 millions de clients aux États-Unis, générant près de 5 millions de transactions par semaine. L’application utilise la technologie des codes QR pour l’authentification des paiements. Starbucks, en partenariat avec Square, a mis en place des plateformes d’applications de paiement qui associent les cartes de crédit et de débit. L’application est actuellement utilisée dans 7 000 sites aux États-Unis.

Jamba Juice, le fabricant de Smoothie met en œuvre la technologie de portefeuille mobile Isis pour le paiement mobile grâce à une application dédiée. Avec Isis, Jamba Juice utilise la technologie NFC adaptée aux coupons et aux paiements.

Dans tous les cas, vous mangez sur le pouce et vous payez rubis sur l’ongle. La panoplie de technologies utilisées est large. Chacun utilise une technologie particulière. On remarque que le code QR s’exporte et que le NFC progresse. Mais l’unification des procédures est loin d’être atteinte. Voir également http://letstalkpayments.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -