L’Internet des bus et des camions

Conduire en milieu urbain est particulièrement difficile pour le cerveau électronique d’un véhicule autonome: La traversée d’un tunnel suppose que les caméras puissent s’accommoder de conditions d’éclairage changeantes. Si le véhicule est un autobus d’une longueur de 12 mètres, la manœuvre devient plus difficile. Une équipe de scientifiques de l’institut de recherche FZI à Karlsruhe (Allemagne) et le constructeur automobile Daimler AG ont réussi le pari de demander à un autobus autonome d’effectuer un tel parcours urbain sans accident.

Sans intervention du conducteur, le «Future Bus» a parcouru une route de 20 km comprenant des tunnels, des carrefours avec des feux de signalisation, des tronçons particulièrement sombres à une vitesse de pointe de 70 km / h. Les essais ont été réalisés avec succès en juillet sur la plus longue ligne de transport rapide d’autobus d’Europe aux Pays-Bas entre l’aéroport d’Amsterdam et la ville de Haarlem. Pendant trois jours, l’autobus (basé sur le modèle Citaro de Daimler) a effectué des navettes. Le conducteur de sécurité n’a jamais eu à intervenir. Dans les tunnels, les capteurs ont dû accepter des variations fortes d’éclairage, en l’absence de signaux GPS. Ces défis ont été réussis grâce à de nouveaux capteurs et une localisation qui permet à l’autobus de 12 m de long de savoir à tout moment exactement où il est.

Pour s’assurer que le bus fonctionne correctement, les scientifiques se sont appuyés sur un système complexe de capteurs qui comprenait des caméras de traçage de voies et une fusion de capteurs. La combinaison de données de caméras, capteurs et autres transducteurs de signaux de manière intelligente a permis une localisation très exacte, permettant au bus de naviguer avec une précision de quelques centimètres. Avant le test en direct sur l’autobus, les chercheurs ont effectué des simulations informatiques.

L’électronique du bus repose sur l’expérimentation du camion autonome de Daimler, effectuée il y a deux ans, et optimisée pour les bus. En outre, de nombreuses fonctions et fonctionnalités ont été ajoutées. « Le transport public de l’avenir sera autonome », estime Daimler Buses.

Dans le cadre du programme européen « Have IT » (véhicule hautement automatisé pour des transports intelligents), Volvo Trucks a conçu un système ACC (Adaptative Cruise Control) capable de gérer la décélération jusqu’à l’arrêt complet du véhicule. Il peut piloter le véhicule en pleine circulation et au besoin dans les encombrements.

La combinaison des systèmes en étude s’appelle  « Automated Queue Assistance » (aide à la conduite en file automatisée). Des instituts de recherches et universités, des équipementiers (Continental VDO, Efkon, Haldex, Sick) et constructeurs (Volvo Technology AB, Volkswagen) participent au programme.

L’objectif visé consiste à alléger la charge de travail et le stress du conducteur lors de phases répétitives de conduite, tout en maintenant le conducteur en mesure de conduire. Ceci justifie la présence de dispositifs de surveillance de l’attention du conducteur (alarmes d’hypo-vigilance) en utilisant des caméras centrées sur l’axe de son regard. Sur le même principe, Volvo utilise un système de communication, dit « V2V », permettant le transfert d’informations du premier véhicule vers le véhicule suivant, une technique baptisée « Active Green Driving ». L’échange d’informations vise l’état du trafic et les conditions de circulation.

« L’Active Green Driving » permet de réduire de 6 à 8% les consommations de carburant grâce à l’anticipation utilisant une combinaison des ressources en transmission infrarouge et la prise d’informations via radars, scanners, lasers et caméras embarquées. L’apprentissage de la topographie permet de coupler les informations de relief aux données GPS afin d’optimiser le choix des rapports de la boîte de vitesse ou la charge du moteur. Volkswagen AG a développé un Temporary Auto-Pilot (pilote automatique temporaire) qui permet au véhicule d’effectuer automatiquement des tâches complexes, comme un dépassement, jusqu’à 130km/h. Voir aussi www.wk-transport-logistique.fr/http://mag.volvotrucks.com/  www.fzi.de/ www.automotive-eetimes.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -