L’Internet des Objets et les Smartphones aident les diabétiques

La neuropathie diabétique est une affection d’origine nerveuse associée au développement d’ulcères sur les jambes des diabétiques. Issue d’une malformation anatomique, d’une pression artérielle excessive et d’une mauvaise irrigation sanguine, elle affecte plus de 130 millions de personnes dans le monde entier. Elle conduit souvent à l’amputation de la jambe, représentant pour l’économie des États-Unis une dépense de plus de 10 milliards de dollars par an.

Les patients diabétiques sont encouragés à effectuer des contrôles réguliers de la tension artérielle et de l’ulcération. Cependant, les ulcères ne sont diagnostiqués qu’après leur apparition, ce qui signifie que les patients ont besoin d’un délai de guérison, ce qui augmente considérablement les coûts de soins de santé. Les membres du programme d’étude BioDesign, centré sur l’innovation médicale, a été créé par l’Université hébraïque de Jérusalem en vue de résoudre ce problème.

L’Université hébraïque BioDesign a développé SenseGO, une chaussette lavable en machine contenant des dizaines de capteurs de pression. Cette chausette SenseGO enregistre les changements de pression sanguine due à une mauvaise posistion, à la déformation anatomique ou à des chaussures mal ajustées à partir des signaux électriques transmis à une application smartphone, qui à son tour informe le patient des risques potentiels. Elle contribue beaucoup à améliorer la santé des diabétiques. Voir aussi www.cellular-news.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Enter Captcha Here : *

Reload Image

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -