Marché des processeurs et nouvelles stations de base radioélectriques

Sur le marché des processeurs qui progresse annuellement de 17 %, ABI Research estime que 80 % concernera les stations de base de faible puissance (femto, pico, et microcellules). Ce marché représentera plus de 1,1 milliards de dollars en 2017. Il faut s’attendre à une baisse de l’ordre de 13 % par an du marché des macrocellules dans les cinq années à venir, alors que les microcellules devraient croître au rythme de 7 %. La croissance du marché des picocellules et des femtocellules externes justifiera la croissance du marché des processeurs pour la nouvelle génération de stations de base radio. La terminologie distingue les types différents types de cellules radioélectriques en fonction de l’importance de leur puissance radioélectrique rayonnée. Dans les bâtiments, se trouvent installées les “Femtocellules, dont la puissance d’émission est comprise entre 10 mW et 100 mW et la “Picocellule” (entre 100 mW et 250 mW). Parmi les équipements radioélectriques dont l’antenne est mise en place à l’extérieur des bâtiments, se trouvent la “Femtocellule” (entre 900 mW et 1 W), la “Picocellule” (entre 1 W et 5 W), la “Microcellule” (entre 5 W et 10 W) et la traditionnelle station de base ou “Macrocellule” (avec une puissance d’émission de plus de 10 Watts). Les points d’accès Wi-Fi domestiques intérieurs sont assimilables sur ce plan aux Femtocellules et aux “Picocellules”.

La progression des SoC (systèmes sur une puce) passera de 108 % par an pour se fixer à 80 % du marché total en 2017. Les fournisseurs de service vont déployer des réseaux hétérogènes (Heterogeneous Networks ou HetNets) dont la mise en place permettra d’améliorer la qualité de service du trafic de données au sein des RANs (Radio Access Networks). La nouvelle génération de stations de base radioélectrique exige des processeurs multicœurs hétérogènes avec des DSP et des CPU capables de traiter et de gérer le plan de données dans un contexte d’augmentation de trafic et de connectivités multiples, à courte et à longue distance. Un grand mouvement de regroupement industriel est en cours dans ce secteur d’activités des HetNets et des RANs. D’autre part, la technologie des SoCs s’oriente vers le silicium en 28 nm. L’étude réalisée par ABI Research, sur le thème « Macro Basestations Research Service”, porte également sur les activités de divers industriels impliqués dans ce domaine. Il faut rappeler que les RAN constituent un secteur critique dans le budget des exploitants, tant sur le plan de l’investissement que de la gestion opérationnelle. La mouvance et la diversité du trafic mobile astreint les exploitants à veiller avec attention à cette partie de leurs infrastructures. La technologie des composants et des logiciels permet aujourd’hui d’utiliser des stations de base reconfigurables, des RANs partagés, des antennes actives, des RANs en Cloud, etc. Il existe plusieurs façons d’écouler le trafic en distribution et l’optimisation devient un art dans l’exploitation des réseaux, grâce aux petites cellules radioélectriques, aux cellules de taille métropolitaine, aux stations Wi-Fi de taille professionnelle, etc.

www.abiresearch.com

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -