Petits circuits électroniques pour l’IdO de santé

L’Université de Wisconsin-Madison a développé des circuits intégrés associables à l’épiderme du corps humain dans le cadre de l’Internet des Objets du monde médical. Leurs travaux s’appuient sur les ressources de la technologie radio 5G.

Les circuits intégrés étirables disposent d’une structure proche de celle des câbles téléphoniques à paires torsadées. Ils contiennent deux lignes de transmission entrelacées en forme de S. Ces circuits intégrés, dont l’épaisseur n’est que de 0,025 millimètres, peuvent fonctionner à des niveaux de fréquence radio de 40 GHz.

Cette électronique portable et flexible adhère à la peau comme un tatouage temporaire. Les systèmes développés peuvent permettre au personnel de santé de surveiller les patients à distance, sans employer des câbles et des cordons. En communication mobile, les fréquences radio des réseaux 5G peuvent accueillir un nombre important d’utilisateurs de téléphones mobiles et des données à haut débit dans les zones de couverture. Voir également www.wisc.edu/ www.electronics-eetimes.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -