Progrès des ID Cards

Nul n’est prophète en son pays ! En France, l’instauration d’une carte d’identité nationale électronique sécurisée (INES) a dérangé les élites et la mise en œuvre de cette innovation a été suspendue. Dans plusieurs pays du monde, cette application électronique gagne du terrain et même à Hong Kong, la ID Card biométrique est généralisée depuis 2003 avec le concours du système d’exploitation Multos et de la société française Thales. La carte d’identité biométrique permet d’enregistrer, de stocker et d’échanger des données, protégées par des techniques cryptographiques, avec les services sélectionnés. Les données personnelles utiles à l’identification sont séparées de celles liées aux applications annexes (accès à la bibliothèque ou aux centres culturels et de loisirs, aux services de santé ou à des transactions sécurisées sur internet). Un nouveau système doit être mis en place afin de remplacer les 9 millions de cartes actuellement en usage. Les nouvelles cartes disposeront d’une  plus grande capacité de stockage, d’une meilleure résolution des photographies d’identité et d’une nouvelle technologie d’enregistrement des empreintes digitales. Le nouveau système de transfert des données par radio-identification (RFID) sera plus rapide (4 secondes au lieu de 12 actuellement) et s’effectuera sur une distance plus courte.

Il a été remarqué que le vol d’identité impliquant les enfants n’était pas une pratique rare. En effet, des pères divorcés n’hésitent pas à utiliser l’identité de leur fils pour contracter un emprunt, solliciter une carte de crédit  ou repasser le permis de conduire après un accident. Le contrôle de la carte d’identité avec les services de sécurité sociale permet d’éviter ce genre d’infraction.  Voir aussi www.10tv.com/ www.hongkongpost.gov.hk/ www.immd.gov.hk/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -