Réglementation sur les puces des chiens anglais

Dans le but de réduire le nombre de chiens errants, le gouvernement britannique incite les propriétaires de chiens à équiper ceux-ci d’une puce RFID passive (Radio Frequency Identification) avant 2016, sous peine d’une amende pouvant atteindre 450 euros. Les propriétaires seront également chargés d’enregistrer les références d’un nouveau propriétaire en cas de vente ou de don extérieur. Selon le gouvernement britannique, plus de 100 000 chiens sont abandonnés ou perdus chaque année, ce qui coûte près de 50 millions d’euros pour le contribuable et les organismes de bienfaisance. La puce RFID est placée sous la peau entre les épaules du chien. Elle porte les coordonnées du propriétaire de l’animal. Cette mesure devrait permettre aux vétérinaires ou aux organismes de bienfaisance de savoir le nom de son propriétaire.

Il reste néanmoins à résoudre les points relatifs à la technologie utilisée. Les micropuces RFID sont des circuits intégrés qui peuvent être placés sous la peau d’un chien, d’un cheval, d’un perroquet ou un autre animal. La puce RFID est de la taille d’un grain de riz. Elle est insérée avec une aiguille stérile sans anesthésie. Elle est revêtue d’un verre bio-compatible qui n’est pas rejeté par le corps de l’animal et qui fusionne avec son tissu corporel. En principe, cette puce ne change pas de place au cours du temps. Les micropuces implantées peuvent fausser la qualité de l’imagerie par résonance magnétique (IRM). Certains pays disposent d’une seule base de données nationale pour l’enregistrement des animaux. Cet enregistrement des animaux par des puces RFID n’est pas encore d’usage universel, mais dans certaines juridictions, telles que l’état de la Nouvelle Galle du Sud (Australie), ou au Japon, la réglementation veille, car il faut respecter les fréquences d’exploitation et la compatibilité établie internationalement entre puces et scanners. Aux États-Unis, trois types de puces sont en concurrence avec la norme internationale ISO. Il faut donc utiliser des lecteurs multistandards. Pour en savoir plus, voir http://www.id-world-magazine.com/  et www.bbc.co.uk/

 

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -