Surveillance de la santé personnelle

Le centre belge de recherche en nanoélectronique IMEC et le Centre Holst ont développé un kit pour la surveillance de la santé personnelle. Dans ce kit, une puce d’acquisition de données équipée de multi-capteurs intégrés effectue la traduction de tous les paramètres de santé en signaux électriques.

Ce kit de développement associe la précision des mesures à une très faible source d’énergie, ce qui permet une surveillance fiable pendant plusieurs jours. En outre, sa haute intégration permet l’association de produits très petits.

Le kit de développement constitue une plate-forme légère, personnalisable et adaptée à la conception de nouvelles applications ainsi qu’à des études de terrain. On y trouve des capteurs personnalisables (y compris pour l’ECG à 3 dérivations, la bio-impédance), un accéléromètre, un microphone, la puce d’acquisition MUSEIC (multi-sensor data acquisition chip), le stockage sur carte SD, une connexion Bluetooth en 4.0 à faible puissance, et un processeur ARM Cortex M4. La puce MUSEIC reçoit les données à partir de capteurs analogiques ou numériques. En outre, elle est capable d’effectuer un traitement de signal de base. Elle dispose d’interfaces analogiques pour les ECG à trois canaux, la bio-impédance et l’impédance du tissu. Des interfaces analogiques et numériques permettent de se connecter à des capteurs biomédicaux ou physiques. Un processeur Cortex-M0 ARM de faible puissance est inclus afin de contrôler les capteurs et effectuer un traitement de signal de base. Des matériels dédiés améliorent les performances et réduisent la consommation d’énergie.

La collecte d’information ECG, de bio-impédance et des données de l’accéléromètre sur 3 axes représente un cas typique qui ne consomme en moyenne que 10 mW, soit assez pour quelques jours de surveillance avec une seule charge de batterie. Plus l’information sur www.imec.be/  www.holstcentre.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -