Une étrange nouvelle réglementation chinoise

Bien que censée renforcer les réseaux locaux contre les pirates malveillants, en fait, une nouvelle loi touchera bientôt les entreprises nationales et étrangères opérant sur le continent chinois. Ce pas en arrière pour l’innovation en Chine ne semble pas améliorer la sécurité.

Cette nouvelle loi, qui entrera en vigueur l’an prochain, couvrira un large éventail d’activités liées à l’utilisation d’Internet et des TIC. Le gouvernement chinois souhaite que les entreprises opérant dans des zones critiques stockent à l’intérieur de la Chine des informations personnelles ou des données importantes qu’elles collectent dans leur pays. « Zone critique» devrait être largement entendue comme les services TIC, l’énergie, les transports, les ressources en eau, les finances et l’administration en ligne, ce qui augmente les maux de tête pour les sociétés multinationales. Les entreprises devraient également obtenir des certifications de sécurité pour l’équipement réseau et les logiciels importants.

Les entreprises étrangères craignent que cela ne puisse être utilisé pour les contraindre à utiliser des systèmes de sécurité et des technologies propriétaires, qui pourraient être celles de leurs rivaux relevant de l’État chinois, comme Lenovo, Huawei, Alibaba et Tencent. Cette nouvelle loi sur la cyber-réglementation ne semble pas être en mesure d’encourager les échanges transfrontaliers et, par conséquent, elle pourrait nuire à terme au développement des entreprises chinoises. Voir aussi www.economist.com/  www.ft.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -