Vers une évolution des paiements électroniques

Il semble que, du fait de la simplicité offerte par la technologie, l’évolution des paiements conduise à un emploi plus large de la procédure d’échanges sur Internet utilisant le P2P (échange d’égal à égal). Selon la prestigieuse revue « MIT Technology Review », une convergence d’actions met en avant les avantages du P2P pour le paiement en ligne, qui d’autre part, évite les délais et les frais exigés par les intermédiaires (The Future of Monney).

L’examen des pratiques et projets actuels des grands acteurs en ce qui concerne les paiements en ligne, place en concurrence les systèmes les banques et sociétés de cartes de crédit face aux technologies de portefeuilles numériques, de cryptomonnaies et aux paiements P2P par terminal mobile.

Le rapport publié par la revue « MIT Technology Review » évoque également les projets de Facebook Messenger qui supposent l’usage des cartes de débit Visa ou Mastercard pour des envois d’argent sans frais et en toute sécurité. L’initiative est lourde de conséquences puisque Messenger dispose d’une des plus grandes plateformes du monde, avec plus de 500 millions d’utilisateurs mensuels est associé avec WhatsApp, une plate-forme de messagerie qui compte plus de 700 millions d’utilisateurs actifs.

Il semble que la même démarche en faveur du P2P ait été entreprise par Apple. En effet, en septembre 2014, Apple a déposé une demande de brevet intitulée, « système de paiements de personne à personne utilisant des dispositifs électroniques. La proposition concerne des terminaux mobiles équipés en Wi-Fi, Bluetooth ou la communication en champ proche (NFC). La demande de brevet présente cette méthode comme étant très sécurisée, par l’ajout de systèmes d’authentification (empreintes digitales), de chiffrement, de techniques biométriques, de systèmes d’authentification tiers, etc.

Le brevet indique également que, si un utilisateur ne dispose pas de carte de crédit (ou de véhicule financier associé à un compte financier) lié avec le fournisseur de l’appareil électronique, le fournisseur peut permettre le recours à une institution financière (une banque) pour effectuer des transactions financières (paiements mobiles) par logiciel. Voir également http://wccftech.com/ http://letstalkpayments.com/   https://bitcoinmagazine.com/

© 2015 Strategies Telecoms & Multimedia | Contact |  -